Priyanka Chopra, après Bollywood, Hollywood…

La star indienne lance la série américaine Quantico en France

Actualités

June 23, 2016

/ By / Paris



iQr4pmhzYsLx

Affiche de la série “Quantico”

Actrice et mannequin indienne ayant su s’imposer dans l’industrie cinématographique de Bollywood, Priyanka Chopra s’est lancée avec brio à la conquête des Etats-Unis, grâce à la série télévisée Quantico, où elle tient le rôle phare. Rien ne semble arrêter la tornade Chopra, actuellement à Paris pour promouvoir Quantico, et conquérir le cœur des téléspectateurs français. Retour sur le parcours de l’ex-Miss Monde 2000.

Rapidement repérée par les producteurs, après avoir été sacrée Miss Monde 2000, Priyanka Chopra, 33 ans, a su démontrer depuis qu’elle possède bien plus que la beauté.

Avec un premier film à Kollywood (industrie cinématographique du sud de l’Inde), Thamizhan (2002), Priyanka Chopra a mené avec réussite une carrière à Bollywood (la grande industrie du film en hindi). Le surnom flatteur de « Desi Girl » (« la fille du sous-continent indien »), lui a même été accolé après le succès de la chanson éponyme du film Dostana (2008), où elle exécute une chorégraphie endiablée.

Ses talents d’actrices lui ont valu en Inde le Filmfare Award en 2008 et le National Award de la meilleure actrice pour le film Fashion, où elle campe avec brio une jeune femme plongée dans le monde rigoureux du mannequinat. De ce rôle « tendance » à celui, dans Bajirao Mastani (2015), de Kashi, – épouse d’un Peshwa (équivalent d’un Premier ministre dans l’Empire panindien des Marathes, autour du 17e siècle), – en passant par celui d’une autiste dans Barfi! (2012), Chopra a su jouer sur différents registres et prouvé sa capacité d’adaptation, quitte à prendre des risques.

Mais c’est en 2016 qu’elle connaît une véritable consécration. Elle obtient le Padma Sri Award, quatrième plus haute distinction civile indienne, accordée par le gouvernement aux personnes s’étant distinguées dans les arts, l’éducation, l’industrie, la littérature, les sciences ou le sport.

A la conquête de l’Amérique

Rares sont les actrices indiennes à se lancer à la conquête de l’Amérique. Et plus rares encore celles qui y jouissent d’une notoriété. Priyanka Chopra, qui interprète depuis 2015 le rôle d’Alex Parrish, une jeune recrue du FBI (police fédérale américaine) accusée de terrorisme, dans la série Quantico, commence bel et bien à se faire connaître aux Etats-Unis. Cette série est loin d’être uniquement une banale trame policière. Alex Parrish tente de découvrir, – parmi ses anciens camarades de l’école de formation des recrues du FBI, – l’auteur de l’acte terroriste qui lui est reproché, à travers une série de « flash-backs », entre séances d’entrainements et intrigues de couloirs.

Un rôle qui lui déjà permis de remporter le People Choice Awards (le prix du public) de la meilleure actrice dans la catégorie série TV. Fort de son succès américain, Quantico a été renouvelée pour une deuxième saison.

Comme si toutes ces distinctions n’étaient pas suffisantes pour illustrer le talent de Chopra, en 2016, le célèbre magazine américain d’actualités Time l’a classée parmi les 100 personnes les plus influentes de la planète.

Sa carrière américaine ne fait pourtant que commencer. La « Desi girl » sera prochainement à l’affiche de Baywatch, une adaptation cinématographique de la série télévisée au succès mondial Alerte à Malibu (1989-2001), avec notamment Pamela Anderson et David Hasselhoff. Dans le film Baywatch, qui doit sortir en mai 2017 aux Etats-Unis, Priyanka Chopra campe une « méchante », une nouvelle prise de risque.

Chopra à l’assaut des téléspectateurs français

En visite à Paris, l’actrice s’affiche, tour à tour devant la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe. Plus que touristique, cette visite dans la capitale française est avant tout promotionnelle. Priyanka Chopra s’est même rendue le 21 juin dernier au siège de la chaîne de télévision hexagonale M6. La série Quantico débarque en effet sur M6 le 12 juillet prochain à 21h. La « Desi Girl » sera-t-elle séduire le public français dans ses atours d’agent du FBI ? Pour l’heure, elle n’est connue en France que de quelques dizaines de milliers de fans de Bollywood et des cinémas indiens, principalement issus de la diaspora de l’Asie du Sud et du Maghreb.

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *