Diplomatie : du Rafale à la création artistique

Jean-Yves Le Drian sur tous les fronts de la coopération franco-indienne

Actualités

Défense

International

Politique

November 19, 2017

/ By / New Delhi

Indes

Du 17 au 19 novembre, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères français est en visite en Inde afin de préparer la prochaine visite du président Emmanuel Macron et de renforcer la coopération entre les deux partenaires stratégiques dans divers domaines.

Fort d’une certaine expérience du terrain indien, celui qui a finalisé le fameux contrat Rafale en 2016, revient pour la dixième fois au pays de Gandhi, mais c’est une première en tant que ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Au menu de cette visite de deux jours (du 17 au 19 novembre) de Jean-Yves Le Drian : des rencontres de haut niveau afin de renforcer le partenariat stratégique des deux Etats et de préparer la prochaine visite du président français ; mais également la célébration de la coopération franco-indienne avec l’inauguration de « Bonjour India » 2017-2018.

Rencontres au sommet

Afin de préparer la prochaine visite du président Emanuel Macron, Jean-Yves Le Drian a notamment rencontré, son homologue indienne, Sushma Swaraj, le ministre des Finances, Arun Jaitley ou encore le ministre de l’Energie et des énergies renouvelables, Raj Kumar Singh. Mais il a surtout eu un long entretien avec le Premier ministre, Narendra Modi. Il s’agissait pour le chef de la diplomatie française d’évoquer un large panel de sujets afin de faire évoluer certains dossiers qui pourraient alors aboutir lors du voyage présidentiel, prévu au début de l’année prochaine. Visite au cours de laquelle se tiendra également le premier sommet de l’Alliance solaire internationale, projet que co-pilotent l’Inde et la France. Mais cette coopération « environnementale » doit évoluer plus largement, selon le ministre, notamment dans les domaines des « smarts cities » (ou « villes intelligentes ») ou encore de la gestion des déchets et des énergies renouvelables. Dans un communiqué commun avec son homologue indienne, ils évoquent également le nucléaire et en particulier le projet d’EDF des six réacteurs à Jaitapur, qui, s’il semblait quelque peu bloqué, pourrait donc être l’un des dossiers qui avancent.

Si le Premier ministre Modi qualifie le partenariat franco-indien de « all weather partnership », Jean-Yves Le Drian rappelle, quant à lui, l’existence d’un partenariat stratégique de près de 20 ans entre les deux pays. Il insiste sur leur « analyse commune » et leur « vision commune » des principales problématiques internationales qui leur permet de renforcer leur coopération notamment dans les domaines du contre-terrorisme, de la sécurité maritime, en particulier la coopération dans l’Océan indien. Mais il n’oublie pas la dimension humaine et insiste également sur la nécessité de développer la coopération en matière d’échanges universitaires, de recherche et de création artistique.

« Bonjour India » ou « l’emblème » d’un « grand moment de relation franco-indienne » 

Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères a pu mettre en valeur ces derniers aspects dans le cadre de « Bonjour India » et de l’avant-première de « The Experience » à laquelle il a assisté en compagnie de Mahesh Sharma, ministre indien de la Culture, avant de se rendre dans la soirée à Jaipur, à l’inauguration officielle de « Bonjour india ». « The Experience » est une sorte de « voyage immersif, multimedia et interactif » dans la relation franco-indienne à travers le temps, tout à fait à l’image du festival dans lequel il s’inscrit et que qualifie le ministre français d’ « événement considérable » en ce qu’il « associe histoire, actualité et avenir dans une collaboration qui a toujours été permanente. » Selon Jean-Yves Le Drian, ces 300 événements, dans 33 villes et pendant quatre mois, permettront à « chacun de s’apercevoir de la force de notre relation que ce soit dans la créativité culturelle ou dans l’innovation technologique, qui ne se résume pas à la défense. » rappelle l’homme du contrat Rafale. Il ajoute « La défense en fait partie, mais elle porte aussi sur le ferroviaire, les énergies nouvelles et le spatial.  Nous allons vivre un grand moment de relation franco-indienne dont « Bonjour India » sera un peu l’emblème et qui nous amènera jusqu’à la visite du président macron. » Affaires à suivre donc !

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Comment