L’Inde et le Pakistan réunis pour le 550e Anniversaire du fondateur du sikhisme

L’ouverture du corridor de Kartarpur pour célébrer Guru Nanak Jayanti 2019

Actualités

Culture

International

November 13, 2019

/ By

Indes

2097972-kartarpuropening-1573534217-123-640x480

Ce 12 novembre marque le 550e anniversaire de la naissance de Guru Nanak, le fondateur et premier des dix gourous du sikhisme, et à cette occasion, les pèlerins indiens ont pu se rendre au temple où il repose, le Gurudwara Darbar Sahib Kartarpur, au Pakistan, grâce à l’ouverture du passage de Kartarpur, inauguré le 9 novembre, qui leur est dédié.

Au XVIe siècle, le fondateur du sikhisme, Guru Nanak, considérant que la religion devait unir les hommes, a prêché la tolérance et a été suivi par neuf autres gourous. Puis à la mort du dixième gourou, l’esprit éternel du gourou se serait transféré dans le texte sacré du Guru Granth Sahib.

Le sikhisme est l’une des nombreuses religions présentes en Inde, principalement au Pendjab. Selon le dernier recensement en Inde de 2011, on comptait quelques 20,8 millions de sikhs qui représentaient 1,72% de la population, soit la quatrième population religieuse de l’Inde après les hindous (79,8%), les musulmans (14,23%) et les chrétiens (2,3%), et avant les bouddhistes (0,7%), les jaïns (0,37%) et les autres religions (0,66).

Les sikhs vénèrent dieu dans sa forme abstraite, sans image ou autre représentation. Ils doivent suivre la règle « des 5 K », correspondant aux 5 symboles sacrés dont le nom commence par un k. Les sikhs doivent ainsi porter : la barbe et les cheveux longs (kesha) couverts par un turban et maintenus par un petit peigne en bois (kangha), un bracelet de fer (kara), une dague (kirpan) et un caleçon court (kaccha).

Des célébrations marquées par l’ouverture d’une voie religieuse entre l’Inde et le Pakistan

Les sikhs célèbrent l’anniversaire de Guru Nanak sur trois jours. Ces célébrations comprennent notamment la lecture ininterrompue du livre sacré, le Guru Granth Sahib, au gurudwara (temple sikh) deux jours avant l’anniversaire, une procession avec le Guru Granth Sahib menée par cinq personnes représentant les cinq premiers sikhs, les Panj Pyare, soit les cinq bien-aimés, la veille, et, le jour même, des prières et des chants, suivis du partage d’un repas dans la cuisine communautaire du gurudwara, le langar.

Mais cette année, un événement particulièrement important vient marquer ce 550e Guru Nanak Jayanti, l’ouverture du corridor de Kartarpur entre l’Inde et le Pakistan, inauguré le 9 novembre, permettant aux pèlerins indiens de se rendre, sans visa, au Pakistan, à la frontière avec l’Inde (4 km), au Gurudwara Darbar Sahib Kartarpur, lieu où Guru Nanak a vécu ses 18 dernières années, où il s’est éteint et où il repose. Cela en vertu de l’accord indo-pakistanais signé le 24 octobre 2019, malgré le regain de tensions entre les deux pays. La voie religieuse serait-elle finalement celle de la paix entre les deux pays ?

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Comment