Roopangarh Fort au Rajasthan

Un patrimoine bien vivant

Destination

March 21, 2017

/ By and



vlcsnap-2017-02-28

Le fort de Roopangarh, dans l’État indien du Rajasthan (Nord), a été transformé en hôtel par son propriétaire, le descendant de la famille royale qui l’a construit au XVIIe siècle. Mais l’endroit, au milieu d’une petite ville rajasthani accueillante, a conservé son aura historique, loin de ces hôtels cinq étoiles très impersonnels qui ont souvent gâté leur trésor patrimonial.

Séjourner à Roopangarh Fort s’apparente à un véritable voyage dans le passé. A environ 27 kilomètres d’Ajmer, dans le centre du Rajasthan, le fort a été construit en 1648 par le Maharaja Roop Singh, de Kishangarh. Cette forteresse, au sommet d’une colline, dominait un axe alors stratégique, au Nord de Kishangarh, et gardait la route commerciale menant au lac de sel de Sambhar.

En 1999, le descendant de la famille royale, Brajraj Singh, a ouvert un hôtel dans le fort mais s’est fait un point d’honneur de ne pas trop en modifier l’extérieur et l’intérieur, pour conserver l’esprit de cet ancien palais. Ce splendide hôtel de patrimoine, emblématique du style architectural Rajput et Mughal, avec ses petites tours, ses immenses terrasses et ses épaisses fortifications, compte 20 chambres, dont d’immenses anciennes suites royales.

La suite de la Reine mérite d’être visitée en détails, avec ses deux étages décorés de magnifiques peintures anciennes et de meubles en bois, ses marbres exquis et sa terrasse privée donnant sur la ville environnante et ses différents bâtiments religieux, d’un temple hindou à une mosquée.

On éprouve vite le sentiment simple d’être « chez-soi » au fort de Roopangarh, entouré de portraits de famille, des glorieux guerriers du passé à de récentes photographies colorées de Brajraj Singh, avec sa femme, qui a supervisé le travail de rénovation du palais, et ses deux filles.

Lorsqu’il se trouve au Rajasthan, Brajraj Singh habite à quelques kilomètres de là, à Kishangarh, à proximité d’un autre de ses palais familiaux: le Palais Phool Mahal, une retraite pour la saison de la mousson construite à la fin du XIXe siècle, au bord du paisible lac Gundalao.

Phool Mahal Palace a également été transformé en hôtel et dispose de 21 chambres de luxe décorées de meubles de l’époque coloniale et de tout le confort et les installations modernes nécessaires comme une baignoire, une télévision, ou un « room service ». Mais encore une fois, l’endroit a conservé son ancien cachet et son charme suranné, loin de ces hôtels cinq étoiles si refaits et modernes que l’on ne s’y sent plus dans une propriété familiale et de patrimoine. Le propriétaire, qui défend une définition authentique d’une demeure de patrimoine, ne veut pas que ses palais et leurs environs subissent les assauts du tourisme de masse.

« Ici, au Palais Phool Mahal, nous avons conservé le style originel. De même, nous n’avons pas modernisé Roopangarh Fort totalement, sauf les salles de bains et autres éléments nécessaires. Nous avons gardé les chambres autant que possible dans leur forme d’origine. Il y a un court de tennis, que nous n’avons pas refait, parce qu’il date de 1922. Nous essayons de le garder en l’état. Le concept d’hôtel de patrimoine consiste à accueillir les clients dans vos maisons d’origine. Le Rajasthan est célèbre pour son hospitalité et, de même, nous essayons de conserver la saveur de nos cuisines locales dans nos palais. Nous voulons préserver notre patrimoine et le maintenir en vie. Ne pensez pas qu’il s’agisse d’un hôtel cinq étoiles, ce n’est pas le cas. C’est un bien patrimonial et il faut le traiter comme tel. Vous ne pouvez pas avoir ici une cuisine internationale et française ; si vous voulez un hamburger, ce n’est pas possible. On conserve donc l’individualité de l’endroit.

Gardez ce concept de patrimoine à l’esprit lorsque vous entrez dans une telle demeure, même transformée en hôtel

», explique Brajraj Singh.

Dans le fort de Roopangarh, on peut ainsi se plonger dans l’histoire, entouré de belles armes à feu anciennes et d’épées, mais aussi par une superbe « dargah », un monument funéraire musulman


map-fort

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *