World Sufi Forum 2016

Modi : « Transformons ce monde en un jardin de paix »

Actualités

March 23, 2016

/ By



Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a souligné la nécessité de construire la paix et l’harmonie dans le monde, devant des centaines de personnes venues assister au World Sufi Forum 2016, le forum mondial sur le Soufisme, les 17 au 20 mars derniers, à New Delhi.

Pour renforcer la paix mondiale, lutter contre la violence et diffuser des messages spirituels de la foi islamique, le All India Ulama and Mashaikh Council (AIUMB) a organisé le World Sufi Forum 2016, consacré à la culture soufie, à New Delhi, les 17-20 mars.

L’AIUMB, une organisation musulmane tournée vers le Soufisme en Inde, a été établi dans le but de promouvoir des valeurs de paix entre différentes confessions et traditions.

Dans son discours inaugural du Forum, Narendra Modi a accueilli les participants à Delhi, un endroit, a-t- il expliqué, où l’on partage la croyance selon laquelle le « Monde est une famille » (« Vasudhaiva Kutumbakam » en Hindi).

« Cet événement extraordinaire revêt une grande importance pour le monde, à un moment critique pour l’humanité. A une époque où l’ombre sombre de la violence se fait de plus en plus grande, vous êtes noor ou la lumière de l’espoir. (…)Tous sont des créations de Dieu et si nous aimons Dieu, nous devons aussi aimer toutes ses créations. (…) Lorsque nous pensons aux 99 noms d’Allah, aucun ne représente la force et la violence », a déclaré Narendra Modi.

Parlant de l’Inde comme un des centres principaux de la civilisation islamique, il a expliqué : « Le soufisme est la voix de la paix, de la coexistence, de la compassion et de l’égalité ; un appel vers la fraternité universelle. Et tout comme l’Inde est devenue l’un des principaux centres de la civilisation islamique, notre nation a également émergé comme l’un des centres les plus dynamiques du soufisme. Le soufisme est devenu le visage de l’Islam en Inde, même s’il est resté profondément ancré dans le Saint Coran et les Hadiths», a ajouté le Premier ministre.

« Tous nos habitants, Hindous, Musulmans, Sikhs, Chrétiens, Jains, Bouddhistes, la micro-minorité de Parsis, de croyants et de non-croyants, font partie intégrante de l’Inde », a expliqué M. Modi.

Préoccupée par l’augmentation des activités terroristes dans le monde, le Premier ministre indien a rappelé que « lorsque le terrorisme et l’extrémisme sont devenus la force la plus destructrice de notre temps, le message du soufisme a une pertinence globale.»

« Le terrorisme est une menace quotidienne. Chaque jour nous apporte de terribles nouvelles et des images terrifiantes (…) L’étendue de la terreur augmente chaque année tout comme son bilan. La lutte contre le terrorisme n’est pas une confrontation contre une quelconque religion. Cela ne saurait être. C’est un combat entre les valeurs de l’humanisme et les forces d’inhumanité. Nous devons rejeter tout lien entre le terrorisme et la religion », a-t-il ajouté.

Différentes religions, un seul message

Narendra Modi a également rappelé au monde que tous les gens et les livres de chaque religion enseignent la même chose : « Que le message d’Hazrat Moinuddin Chishti nous inspire : ‘Avec votre lumière spirituelle, dissolvez les nuages de la discorde et de la guerre et répandez la bonne volonté, la paix, l’harmonie parmi les peuples.’ Souvenons-nous de l’infini humanisme du poète soufi Jalaluddin Rumi qui écrivait : ‘Contenez tous les visages humains sur votre propre visage, sans les juger’.»

« Vivons ce que nous enseigne la Bible qui nous invite de faire le bien, de chercher la paix et de la promouvoir. Et l’unité que Kabir observait dans la rivière et ses vagues qui ne font qu’un. Ainsi que la prière de Guru Nanak Devji : ‘Seigneur, puisse chacun dans ce monde prospérer et être en paix.’ Inspirons-nous de l’appel de Swami Vivekananda contre les divisions et que les personnes de toutes les religions brandissent la bannière de l’harmonie et non du conflit », a-t-il dit.

Tout en concluant son discours, il a lancé: «Défions les forces de la violence avec la bonté de notre amour et des valeurs humaines universelles. Et enfin, restaurons la lumière de l’espoir et transformons ce monde en un jardin de paix.»

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *