Dix épices pour mille bienfaits

Passage en revue de dix épices à consommer sans modération, ou presque...

Bien-être

July 11, 2016

/ By

Indes

juillet-aout 2016

Raffinée et épicée, la cuisine indienne ? Assurément ! D’une incroyable richesse, elle offre des arrangements infinis de saveurs et d’arômes pour raviver les sens. Au-delà de leurs qualités gustatives, les épices sont sources de nombreux bienfaits et font parfois l’objet d’une utilisation ancestrale pour leurs propriétés médicinales. Passage en revue de dix épices à consommer sans modération, ou presque…

Le poivre

Le poivre

Le poivre

L’or noir aux mille variétés fut exporté de l’Inde vers la Grèce, la Phénicie et toute l’Europe dès la H aute Antiquité. Le commerce du poivre permit de développer de nombreux ports et sa valeur marchande était alors si importante qu’il servit bien souvent de monnaie d’échange. Vers les années 400, le commerce du poivre était si fructueux que les rançons et butins étaient exigés en tonnes de poivre… Peut-être que les vertus de cet aromate étaient alors déjà connues !

Noir, blanc ou vert, le poivre contient de la pipérine, une molécule qui lui donne son goût piquant. Cette dernière aurait un effet positif sur la tension artérielle. Elle offre également une stimulation positive des enzymes digestives du pancréas, améliorant ainsi l’absorption des nutriments par l’organisme et diminuant significativement le temps du transit intestinal. D’ailleurs, c’est bien pour ses facultés digestives que le poivre est couramment utilisé dans la médecine ayurvédique.

La pipérine stimulerait aussi la production d’endorphines dans le cerveau et agirait comme un antidépresseur naturel. Enfin, le poivre noir est également antiseptique, expectorant et même aphrodisiaque. Que demander de plus ?

Niveau utilisation, un conseil : poivrez vos plats à la dernière minute ! Pendant la cuisson, le poivre perd sa saveur.

Le curcuma

Le curcuma

Le curcuma

C’est la « super épice » par excellence, consommée depuis plus de 2000 ans en Inde, pour se soigner et améliorer l’état de la peau. Ses incroyables qualités sont reconnues depuis longtemps par la science.

La curcumine est le principal ingrédient actif de cette poudre jaune-orangée : il s’agit de l’un des antioxydants les plus puissants pour lutter contre le vieillissement de la peau. Elle renforce également le système immunitaire et constitue un excellent dépuratif sanguin, très efficace pour les excès de cholestérol. Autre avantage : le curcuma est bénéfique pour la digestion, combattant avec succès les maux de ventre et les nausées.

Fait encore plus étonnant, la curcumine est efficace pour ralentir le développement de la maladie d’Alzheimer car elle diminue l’inflammation et l’oxydation dans le cerveau. Elle permet également d’accélérer le temps de récupération des accidents vasculaires cérébraux… Ses bienfaits sont si puissants que le curcuma et ses dérivés sont actuellement à l’étude dans des traitements alternatifs du cancer.

Petite astuce : utilisez le curcuma avec du poivre noir, cela contribue à augmenter l’absorption de la curcumine par le corps.

La cannelle

La cannelle

La cannelle

La cannelle provient de l’écorce interne du cannelier et sa saveur sucrée en fait une épice de choix pour les enfants. Elle soulage les problèmes de digestion par ses propriétés antispasmodiques. Grâce à son action dépurative, elle aide à éliminer les toxines et combat les parasites intestinaux.

La cannelle serait également très efficace pour aider à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang, ce qui en fait une alliée des diabétiques (types 1 et 2). Ses puissantes propriétés anti-inflammatoires aident à soulager douleur et raideur dans les muscles et les articulations, y compris en cas d’arthrite.

Enfin, elle contient du fer ainsi que du manganèse, un minéral qui participe à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

En aromathérapie, l’odeur de la cannelle est utilisée pour améliorer la concentration et le moral, en nous reliant à la terre. Alors, si vous avez l’impression de perdre pied, rien de tel qu’un thé à la cannelle !

La cardamome

cardamom-large

La cardamome

« Reine des épices » chez les Indiens, la cardamome est très utilisée par les yogis pour stimuler le cœur et l’esprit. Les gousses contiennent trois rangées de grains. Elles sont récoltées avant maturité, puis séchées au soleil.

La cardamome influe principalement sur la sphère digestive : elle est carminative, et évite donc les ballonnements et les flatulences , tout en luttant contre la mauvaise haleine. C’est aussi un tonique qui donne un coup de fouet à l’organisme , en agissant sur le système nerveux, et permet de lutter contre la fatigue. L’huile essentielle de cardamome est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Elle permettrait en outre d’améliorer un état dépressif chez certains patients.

En matière de cuisine, point trop n’en faut : utilisez-la de préférence en poudre et en petite quantité car le goût est très fort.

Le gingembre

ginger-new

Le gingembre

Le gingembre est l’une des plantes centrales de la médecine ayurvédique. Il favorise le système digestif et combat efficacement nausées et vomissements, notamment ceux de la femme enceinte. Il possède également des propriétés antibactériennes et antivirales très intéressantes. C’est par exemple un remède apaisant pour les maux de gorge causés par les rhumes et la grippe. En tant que puissant anti-inflammatoire, il contribue à réduire les douleurs musculaires, notamment celles de l’arthrite. Globalement, c’est un excellent tonifiant et fortifiant pour l’organisme qui est aussi riche en minéraux : manganèse, phosphore, magnésium mais aussi calcium, sodium et fer.

Quant à ses vertus aphrodisiaques souvent vantées, elles ne sont en fait qu’un effet collatéral : en stimulant la circulation sanguine dans les vaisseaux, il favorise aussi celle des organes sexuels…

À noter : ses vertus sont renforcées lorsque le gingembre est associé au curcuma ou à la cannelle.

Les graines de moutarde

Les graines de moutarde

Les graines de moutarde

Mieux connue en Europe sous forme de condiment, la moutarde peut aussi être consommée sous la forme de graines et de feuilles. Ces dernières contiennent dix fois plus d’antioxydants que la moutarde préparée ! Elles constituent de véritables « pièges à radicaux libres » qui luttent contre le vieillissement des cellules. De plus, les graines stimulent la production de suc gastrique et de salive, permettant ainsi de fluidifier le système digestif.

Plus étonnant encore, les graines contiennent de l’isothiocyanate d’allyle, une molécule qui aurait pour effet d’inhiber fortement le développement de certains cancers. Et si cela ne suffisait pas, les graines de moutarde sont aussi une bonne source de sélénium ainsi que de calcium, de souffre, de phosphore, de potassium et de vitamine A et C.

Une excellente alternative pour assaisonner tous vos plats et même vos sandwichs !

Le cumin

Le cumin

Le cumin

Avec sa saveur chaude et piquante, un peu âpre et poivrée, le cumin sent l’anis et le citron. Il convient parfaitement aux plats composés de tomates, de céréales et de légumineuses, car il en facilite l’absorption. En effet, il stimule la digestion des aliments, évite les flatulences et lourdeurs d’estomac et améliore l’assimilation des matières grasses.

Le cumin contribue également à détoxifier le corps et il est très efficace pour les troubles respiratoires comme l’asthme et les bronchites.

Tout comme la cannelle, c’est l’allié des diabétiques puisqu’il contribue à maintenir un niveau de glycémie stable. Enfin, le cumin est également une très bonne source de fer, de vitamine C et de vitamine A.

Attention, la poudre de cumin peut s’avérer irritante : préférez cette épice en graines et réduisez-les vous-même en poudre au moment de sa consommation.

Le safran

Le safran

Le safran

Avec un prix équivalent à celui de l’or, le safran est l’épice la plus chère au monde. Il doit être cueilli à la main. Pour amasser un kilo de safran séché, il faut environ 150 000 fleurs… Cela explique son coût exorbitant. En Inde, il constitue la plante des dieux, éveillant la pureté et la compassion. Sa couleur se retrouve d’ailleurs dans les tuniques des renonçants, des ascètes et des swâmis (moines hindous). Outre ses qualités gustatives, le safran est riche en caroténoïdes (provitamine A), qui sont responsables de ses pigments jaune-orangé et possèdent des actifs anti-cancérigènes. Il est également constitué de puissants antioxydants.

Connu pour ses bénéfices digestifs, le safran fait office de régulateur de la circulation sanguine et soulagerait les douleurs menstruelles. En homéopathie, il est prescrit pour les troubles circulatoires chez la femme.

Bon à savoir : mieux vaut l’acheter en filaments plutôt qu’en poudre , pour profiter de tous ses bienfaits. Il faut alors le tremper dans un liquide chaud avant de l’incorporer à une préparation.

Le clou de girofle

Le clou de girofle

Le clou de girofle

Le clou de girofle est en fait le bouton floral séché du giroflier. Épice connue en Orient depuis la haute antiquité, les Tibétains et les yogis indiens en font usage pour améliorer la méditation et stimuler l’éveil du chakra du cœur, « anâhata ». Le clou de girofle moulu aromatise entre autres le fameux « Masala tchaï » (thé indien aux épices). Si son odeur vous rappelle votre dernier rendez-vous chez le dentiste, rien de plus normal : il est couramment utilisé pour soulager les maux des gencives et des dents car il constitue un puissant analgésique qui calme BIEN-ÊTRE rapidement la douleur. Il est antiseptique et soulage les irritations.

Le clou de girofle peut aussi se prévaloir de posséder l’un des niveaux les plus élevés d’antioxydants parmi toutes les épices et les herbes.

Enfin, on peut appliquer de l’huile de clou de girofle sur les éraflures, coupures, infections fongiques, éruptions cutanées, morsures ou encore brûlures.

Cerise sur le gâteau : l’odeur du clou de girofle encouragerait aussi la créativité ! Voilà une petite idée pour le consommer de façon originale : piquez un clou dans un oignon , pour parfumer bouillons ou marinades.

La muscade

La muscade

La muscade

La muscade est un formidable aromate, mais si son goût vous paraît trop prononcé, vous pouvez aussi opter pour la version allégée, le macis (l’écorce qui recouvre la noix).

La muscade est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et antibactériennes. On l’utilise notamment pour soulager les douleurs lombaires ou articulaires, traiter les nausées ou les ballonnements, et même contre les affections respiratoires. On lui reconnaît aussi des vertus neurotoniques : la muscade stimule la mémoire et la concentration , tout en réduisant l’anxiété. C’est une excellente alternative naturelle pour améliorer la circulation sanguine. Elle permet de protéger le cœur et réduit le risque de développer des problèmes de varices.

Attention cependant à ne pas en abuser : la noix de muscade contient de la myristicine, un psychotrope qui, lorsqu’il est absorbé en grande quantité, peut entraîner des endormissements et de légères hallucinations. Mieux vaut éviter d’en donner aux enfants.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *