Le Gymnéma

Pour lutter contre le diabète

Bien-être

August 29, 2015

/ By

Indes

Juillet-Aout 2015



dddnn

Le Gymnéma Sylvestre est une plante grimpante ligneuse originaire des forêts tropicales de l’Inde utilisée depuis plus de 2 500 ans pour faire baisser le taux de glucose dans le sang.

La médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne) utilise le gymnéma, appelé shardunika, pour traiter la maladie que les médecins indiens nomment madhu meha, « urine de miel », ou diabète sucré. En Inde, la plante est aussi nommée gurmar, littéralement « qui détruit le sucre ». Cette appellation fait référence à une propriété des feuilles du gymnéma : lorsqu’on les mastique, elles inhibent, pendant 1 à 2 heures, les papilles sensibles à la saveur sucrée. En Australie, au Japon et au Vietnam, on emploie aussi le gymnéma de façon traditionnelle, seul ou avec d’autres plantes et suppléments, pour faire baisser le taux de glucose sanguin chez les diabétiques.

Au cours des années 1920, des chercheurs indiens confirmaient la propriété de la feuille de gymnéma d’abaisser le taux de sucre dans l’urine. Des essais sur les animaux ont ensuite démontré que la plante diminue l’absorption intestinale du glucose, stimule la production d’insuline et sensibilise les cellules du corps à l’action de cette dernière.

Les feuilles de gymnema sylvestris inhibent le goût, la sensation de sucré dans la bouche. Et elles ont une action similaire dans l’organisme en diminuant l’absorption du glucose au niveau intestinal et parallèlement en stimulant la production d’insuline et en amplifiant l’effet de cette dernière.

La suppression de la perception du goût sucré a un effet incontestable sur l’appétit : en leur ôtant leur attrait gustatif, le gymnema permet de résister aux sucreries et constitue ainsi un précieux « aide-minceur » naturel. L’acide gymnémique, l’agent actif contenu dans les feuilles de la plante, entre en compétition avec le sucre au niveau des récepteurs du goût dans la bouche. Cette action n’est pas de type anesthésique et n’affecte donc pas les goûts acides, amers ou salés de la nourriture. Le gymnema est ainsi utilisé en complément de traitement pour le diabète, parfois associé à d’autres plantes comme la feuille de myrtille, la bardane et l’olivier :

• Les feuilles de myrtiller en tisane ou poudre de plante séchée. 1 litre de décoction à boire dans la journée entre les repas.
• La racine de bardane. En décoction avec la feuille de myrtille ou en gélule poudre de plante avant les repas.
• La feuille d’olivier surtout pour les personnes qui ont également de la tension. En décoction également ou en gélules (ou gouttes) avant les repas.


 

Où s’en procurer ?

En France plusieurs laboratoires proposent la plante sous forme de pilules à ingérer avec de l’eau ; souvent en tant que complément alimentaire. Il ne faut pas dépasser deux gélules par jour dosées à environ 350 mg de poudre de feuilles.

Pour un effet immédiat inhibiteur du goût sucré, il est conseillé d’ouvrir une gélule et de mettre le contenu (feuilles en poudre) sur la langue. L’effet peut alors durer plusieurs heures. Sources : soignez-vous.com ; www. santeonaturel.com


 

Note

Beaucoup de compléments alimentaires à base de gymnema pour mincir sont commercialisés. Reste qu’il n’existe aucun nouvel aliment miracle pour les régimes amincissants. Ces produits contiennent souvent très peu de gymnema titré et c’est la feuille fraîche qui, lorsqu’on la mâche, inhibe pour 1 à 2 heures le goût de sucre dans la bouche. Un peu de poudre en gélules a peu de chance d’avoir cet effet.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *