L’Inde a ratifié l’accord de Paris sur le Climat le 2 octobre

Le texte de la Cop21 pourrait entrer en vigueur avant la fin de l’année

Actualités

COP21

News - Indes

September 29, 2016

/ By and / New Delhi

Indes



L’Inde a de grandes ambitions en matière de développement durable

L’Inde a de grandes ambitions en matière de développement durable

L’Inde, jusqu’alors peu encline à ratifier rapidement l’accord de Paris sur le Climat, l’a finalement fait  le 2 octobre.

En avril dernier, l’Inde avait formellement signé l’accord de Paris, aux côtés de plus de 170 pays, lors de la cérémonie spéciale organisée pour l’occasion aux Nations Unies, à New York. L’Inde avait mis en avant sa volonté d’être à l’avant-garde des actions pour lutter contre le changement climatique. Mais le pays a connu bien des changements de cap en la matière, tant au niveau national qu’international.

Cependant, l’Inde a ratifié l’accord sur le Climat, le 2 octobre, jour de l’anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi (1869-1948).

« Le monde s’interroge à présent sur les moyens de stopper le réchauffement climatique, pour empêcher la température moyenne sur terre d’augmenter de deux degrés supplémentaires. Nous devons jouer un rôle dans ce domaine. Le 2 octobre, on va le ratifier (NDLR : l’accord du Climat). Le Mahatma avait laissé, au cours de son existence, l’empreinte carbone peut-être la plus faible sur terre. Nous allons suivre ses idéaux et l’Inde va jouer son rôle en ratifiant l’accord », a expliqué le Premier ministre indien.

La cérémonie de signature de l’accord de Paris sur le Climat, en avril dernier, avait réuni un nombre sans précédent de pays pour signer un accord international relatif aux émissions de gaz à effet de serre et aux mesures pour lutter contre le changement climatique et ses conséquences, via la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique.

Pour accélérer la ratification de l’Accord, le secrétaire générale de l’ONU, Ban Ki-moon a organisé une cérémonie, le 21 septembre dernier à New York, où les dirigeants des pays présents devaient présenter leurs instruments de ratification ou bien expliquer quand ils comptaient la mettre en œuvre.

L’objectif d’un développement durable

Une soixantaine de pays responsables d’environ 53% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ont jusqu’à présent ratifié l’accord, y compris les Etats-Unis et la Chine, ainsi que plusieurs îles-Etats, très exposées aux changements climatiques. L’Accord de Paris entrera en vigueur 30 jours après qu’au moins 55 pays représentant au moins 55% de ces émissions aient remis leurs instruments de ratification au secrétaire général Ban Ki-moon.

Dans le sillage de la ratification de l’Accord par l’Inde, qui pèse actuellement 4,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et est le troisième plus gros émetteur au monde, l’accord pourrait entrer en vigueur d’ici fin de l’année 2016.

L’Inde a annoncé qu’elle entendait prendre des mesures importantes en matière de lutte contre le changement climatique, en réduisant notamment l’intensité de ses émissions carbones de 35%, en portant à terme à 40% la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique, en créant 2,5 milliards de tonnes de puits de carbone supplémentaires et enfin en investissant dans la réduction de sa vulnérabilité et le renforcement de son adaptabilité aux changements climatiques.

L’Inde a de grandes ambitions en matière de développement durable et figurait parmi les 10 pays ayant investi le plus dans les énergies renouvelables en 2015, avec un investissement de 10,2 milliards de dollars américains.

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *