Chhattisgarh

Vert et sauvage

Destination

January 20, 2016

/ By and

Indes

janvier-février 2016



Les chutes de Chitrakote à l’ouest de aJagdalpur, dans le district de Bastar

Les chutes de Chitrakote à l’ouest de aJagdalpur, dans le district de Bastar

Au centre de l’Inde, l’Etat du Chhattisgarh est un joyau pour les amoureux de jungles luxuriantes, d’animaux sauvages, de temples merveilleux et de cultures tribales toujours vivaces. Face aux élans pressants de la modernité, il offre le paisible mais envoûtant visage des paradis naturels.

« Dieu ! Dieu !». « Bhagwan ! Bhagwan ! » La vieille dame au visage parcheminé et aux yeux espiègles vous prend la main et vous sourit. Elle appartient à l’une de ces dizaines de tribus qui composent officiellement près du tiers de la population du Chhattisgarh. Elle habite avec sa famille un village reculé, dans la région de Bastar, dans le sud de cet Etat souvent encore vert et sauvage, du centre de l’Inde. Elle manifeste son attention bienveillante, sans surprise ni curiosité déplacée, à la vue d’étrangers venus de loin. Elle qui ne connait guère que son village et les usages de sa tribu, le rythme des rizières alentour et des forêts.

La rencontre est évidente, empreinte de pureté. On échange quelques mots sur sa famille, sous le regard placide de son vieux mari, un paysan, assis à ses cotés. Sa fille et ses petits- enfants, sont derrière elle, devant leur maison de terre cuite et de pierre et dans la cour s’égayent une vache, des brebis et des chiens. Un sentiment rousseauiste vous étreint, celui de retrouver un paradis perdu où l’homme vit encore en osmose avec la nature.

La magie et la simplicité du Chhattisgarh opèrent ainsi depuis l’arrivée, quelques jours auparavant, à Raipur, la capitale. Une nouvelle ville en pleine construction, juste à côté de l’ancienne. Un témoignage concret des ambitions économiques de l’Etat, qui connaît une croissance annuelle à deux chiffres : un plan urbain net, des hôtels cossus qui poussent comme des champignons, des zones économiques spéciales avec leurs usines modernes et leurs sociétés de services dernier cri, des infrastructures en plein développement.

Décollage économique

C’est entendu, Chhattisgarh, dixième plus grand Etat indien, est en pleine phase de décollage, pour offrir à ses plus de 25 millions d’habitants toutes les joies de la société moderne. L’Etat est riche en ressources naturelles (charbon, minéraux, métaux…), produit beaucoup d’électricité et 15% de l’acier indien. Il mise aussi sur les industries de pointe comme celle des technologies de l’information. C’est un Etat jeune, issu en 2000 de la scission avec l’Etat voisin du Madhya Pradesh, au nordouest. Raipur est ainsi devenue la capitale de ce nouvel ensemble, entouré du Maharashtra, au sud-ouest ; de l’Andhra Pradesh et du Telangana, au sud ; de l’Orissa, à l’est, et du Jharkhand et de l’Uttar Pradesh, au nord.

Mais l’Etat reste encore aux trois-quarts rural et c’est dans ses campagnes et ses forêts que réside ce qui fait toujours battre son coeur : la proximité évidente de ses habitants et de ses myriades de tribus avec la nature, une spiritualité ancestrale, un panthéisme empli de rudesse et de poésie.


 

Indes (Jan-Feb 2016)

Indes (janvier-février 2016)

Pour lire l’article complet dans Indes janvier-février 2016,
cliquez ici.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *