Baptême de l’air pour les premières Indiennes pilotes de chasse

Une bataille féminine et dans l’air du temps

Actualités

Politique

June 24, 2016

/ By / New Delhi



Bhawana Kanth, Avani Chatuvedi et Mohana Singh, sont les premières femmes pilotes de chasse de l’Armée de l’air indienne

Bhawana Kanth, Avani Chatuvedi et Mohana Singh, sont les premières femmes pilotes de chasse de l’Armée de l’air indienne

Âgées seulement d’une vingtaine d’années, Bhawana Kanth, Avani Chatuvedi et Mohana Singh, sont entrées dans l’histoire indienne en devenant les premières femmes pilotes de chasse. Dans une armée presque exclusivement dominée par les hommes, – à l’image de larges secteurs de la société indienne, – l’accès de ces femmes à un tel poste marque le début d’une révolution. Retour sur les motivations de ces Indiennes dans l’air du temps.

C’est seulement depuis 1991, que l’armée indienne accepte d’employer des femmes au cœur de ses bases militaires. Aujourd’hui, quelques centaines de femmes y travaillent. Mais jusqu’à présent, elles avaient seulement la possibilité de piloter des avions cargos ou des hélicoptères. La société indienne reste dominée, – pour une large part mais avec des différences selon les régions et les milieux sociaux, – par un système patriarcal ayant du mal à s’adapter aux aspirations et aux revendications de ces femmes des temps modernes. Une société encore souvent encline à pense que la femme éprouve des difficultés à mener à bien de front sa vie professionnelle et sa vie privée.

Pourtant, peu à peu, cette société, comme l’Armée de l’air indienne, évolue. Dépassant les préjugés et les barrières qui nuisent à l’image de la femme, ce trio de jeunes femmes devenues pilotes de chasse a fait montre d’une grande force de caractère et d’opiniâtreté pour s’imposer enfin dans un milieu composé majoritairement d’hommes. « On ne se sent pas spéciales. On veut juste être concentrées et s’entrainer afin d’être à la hauteur des attentes de nos instructeurs, pour pouvoir exceller à nos examens », a déclaré récemment, Bhawana Khanth, à l’hebdomadaire indien India Today.

Dans la cour des grands

D’abord réticent, Manohar Parrikar, le ministre indien de la Défense, en accord avec Narendra Modi, le Premier ministre de l’Inde, a décidé d’ouvrir davantage l’accès à l’armée aux femmes.

Lors d’une cérémonie officielle présidée par Parrikar, à Hyderabad, dans le Telangana (Sud), Bhawana Kanth, Avani Chatuvedi et Mohana Singh ont fait leur entrée officielle dans le corps armé de l’Armée de l’air. En tant que femmes, les trois cadettes veulent montrer l’exemple et ouvrir la voie aux autres : « Je veux faire honneur à ma patrie comme l’on fait mon père et mon grand-père avant moi », a expliqué Mohana Singh.

Avec déjà 150 heures de vol à leur actif (chacune), sur plusieurs mois, les trois jeunes femmes vont poursuivre leur entraînement à Bidar, au Karnataka (Sud). Avant de rejoindre leurs escadrons respectifs, pour pouvoir un jour piloter des avions de chasses supersoniques. « Nous n’aurons aucun traitement de faveur. On aura droit au même entraînement et à la même pression physique et mentale que les hommes », a ajouté Mohana Singh.

Au terme de cette expérimentation d’une durée de cinq ans au total, l’introduction systématique et sans préjugés des femmes au sein de l’Armée de l’air doit se généraliser.  « Ce n’est que le début. Au fil du temps, la proportion de femmes va s’accroître », a déclaré Parrikar, en présence de ces trois pilotes, espoirs de toute une génération de femmes désireuses d’obtenir les mêmes droits et devoirs que les hommes.

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *