Jeune jury “Generation Kplus”

“Ottaal” remporte l’Ours de cristal au Festival de Berlin

Actualités

News - Indes

February 22, 2016

/ By

Indes

“Ottaal”, un voyage cinématographique en Inde du Sud

“Ottaal”, un voyage cinématographique en Inde du Sud

Au Festival du film de Berlin, les membres du jeune jury de la section Generation Kplus ont décerné l’Ours de cristal du meilleur film au long métrage Malayalam “Ottaal” (Le piège), réalisé par le cinéaste indien Jayaraj Rajasekharan Nair.

Son scénario est une adaptation de la nouvelle « Vanka » du maître russe Anton Tchekhov. Transposée dans le contexte indien du Kerala (Sud), il raconte l’histoire d’un jeune garçon qui vénère son grand-père et se bat pour échapper à sa condition d’enfant ouvrier dans une usine, d’où le titre du film.

The film est dirigé par Jayaraj Rajasekharan Nair, connu aussi sous le nom de Jayaraj, qui a réalisé plus de 30 films en plus de deux décennies. Il a été notamment remarqué pour les films Malayalam “Desadanam” (Voyage vers la sagesse, 1997) et “Loud speaker” (2009). “Ottaal” est interprété par Ashanth K. Sha, Kumarakom Vasavan, Shine Tom Chacko et Sabitha Jayaraj.

“Ce film exceptionnel (Ottaal) nous a tous touchés, avec ses images irrésistibles de la nature, sa musique apaisante et des acteurs étonnamment doués. L’unique façon de filmer certains détails nous a soufflés. Nous pensons qu’il est important qu’un tel sujet grave et triste soit abordé dans un film ; mais le film a également réussi à capter l’humour et la joie de vivre », ont expliqué les jeunes membres du jury de cette section Generation Kplus, qui accueille des talents du monde entier.

Pour la troisième année consécutive, des films indiens sont distingués dans la section Generation au sens large à Berlin, après “Killa” en 2015 et “Dhanak” en 2014.

“Jamais contente”, de la Française Emilie Deleuze a obtenu une “mention spéciale” du jury de Generation Kplus. L’Ours de cristal du meilleur court métrage a été attribué à “El inicio de Fabrizio” (L’initiation de Fabrizio), de l’Argentin Mariano Biasin. “Ninnoc”, du Hollandais Niki Padidar, a, lui, reçu une “mention spéciale” dans la catégorie court métrage.

L’édition 2016 du Festival du film de Berlin, du 11 au 21 février, a été l’occasion pour d’autres films indiens comme “Sairat” (Sauvage) de Nagraj Manjule, de profiter de l’exposition internationale d’un festival unique par ses centaines de milliers de spectateurs et son ambiance. Le marché du film a été aussi un lieu de découverte de nouveaux talents indiens.
Le Festival du film de Berlin, la célèbre Berlinale, est avec Cannes et Venise l’un des principaux festivals de cinéma au monde. Il célèbre le cinéma commercial et son grand barnum promotionnel mais permet également à des centaines de milliers de spectateurs de découvrir de nouveaux talents internationaux et des films d’auteur.
Cette année, Berlin a bénéficié d’une sélection officielle prestigieuse, avec des stars comme George Clooney dans «Avé, César! », des frères Coen et d’un jury étincelant, présidé par la Grande Dame du cinéma américain, l’actrice multi-oscarisée Meryl Streep.

L’Ours d’or, la récompense la plus courue, a été décernée cette année à “Fuocoammare” (Incendie en mer), un documentaire italien de Gianfranco Rosi traitant de la crise des réfugiés sur l’île italienne de Lampedusa.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *