Prévisions 2016-2017

Moody table sur une croissance indienne de 7,5%

Actualités

February 18, 2016

/ By

Indes



Moody’s, l’une des principales agences mondiales de notation, anticipe une croissance de 7,5% en 2016 et 2017 en Inde, dans son dernier rapport sur l’économie internationale. L’Inde va profiter, selon elle, de la baisse des prix des matières premières et devrait limiter son exposition aux facteurs négatifs externes tels que le ralentissement économique chinois.

Elle prévient cependant que des éléments négatifs restent à l’œuvre, comme l’assainissement à poursuivre du bilan des banques et la dette élevée des entreprises ; elle note aussi la pression persistante sur les consommateurs, notamment dans les zones rurales, du fait de l’inflation des prix alimentaires et de la sécheresse.

Dans une économie mondiale qui ne parvient pas à rebondir, en raison notamment de la faiblesse de la Chine, de la dépression des cours des matières premières et dans l’ensemble de conditions de crédit moins favorables, l’Inde reste cependant une zone de soutien en matière de croissance. Le pays, importateur net de matières premières, profite en particulier de la chute des cours du pétrole et du gaz et peut toujours s’appuyer sur un secteur des services solide, tels que les services informatiques, estime Moody’s.

L’agence souligne un ensemble de facteurs favorables dans le paysage économique indien: un schéma de rattrapage en matière de dépenses de consommation, soutenu par une démographie solide, dans un pays jeune; une inflation relativement modérée, dans la lignée de l’objectif de 5% défini par la Reserve Bank of India, la Banque centrale indienne ; un investissement en hausse, notamment les Investissements Directs Etrangers (IDE); et une augmentation des salaires de plus de 20% décidée dans le secteur public.

En conséquence, Moody’s estime que l’Inde fera mieux que d’autres.

«Dans les cinq ans à venir, d’ici la fin de la décennie, nous nous attendons à ce que le PIB (Produit intérieur brut) par habitant (à taux de change du marché) augmente de 34% en termes réels en Inde, comparé à seulement 3,6% de hausse dans les marchés émergents du G20 hors Chine et Inde», écrit l’agence dans son rapport 2016-2017 sur les perspectives macroéconomiques mondiales.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *