Cinq destinations hors des sentiers battus

Des lieux uniques pour les explorateurs

Actualités

Destination

October 16, 2019

/ By

Indes

Nous vous proposons de découvrir des destinations au cœur de l’Inde qui raviront les voyageurs ayant une âme de pionnier. Ces lieux ne seront pas toujours faciles d’accès et pourront demander un long voyage, mais ces trésors cachés n’attendent que vous pour être redécouverts. Lorsque vous atteindrez votre destination, vous ressentirez un sentiment d’exaltation face à la nature sauvage et souvent inexplorée. Respectez ces lieux encore vierges du tourisme de masse et ils vous le rendront au centuple.

 

Gandikota ou le Grand Canyon de l’Inde

Gandikota ou le Grand Canyon de l’Inde

Gandikota

Les gorges de Gandikota, aussi connues sous le nom de Grand Canyon de l’Inde, se trouvent à proximité du village du même nom dans le district de Kadapa en Andhra Pradesh, État du sud de l’Inde. La rivière Penna à la couleur émeraude sillonne les collines de roches rouges qui font de ce lieu un endroit rare en Inde. Pour atteindre son sommet et jouir d’une vue panoramique, qui n’a rien à envier à son pendant américain, le marcheur devra gravir une pente rocheuse imposante. La randonnée débute au fort de Gandikota, en ruines aujourd’hui. On y trouve aussi un temple abandonné dont l’accès est fermé aujourd’hui mais qui reste néanmoins un lieu d’exception pour les amateurs de photographie. Le visiteur aura également l’occasion de se promener au milieu de plusieurs ruines qui constituaient autrefois les parties d’une demeure royale du XIIesiècle.

 

Le Rann de Kutch est l’un des plus grands déserts salés du monde

Le Rann de Kutch est l’un des plus grands déserts salés du monde

Le Rann de Kutch

Le Rann de Kutch se situe dans la partie la plus occidentale de l’Inde, dans le district de Kutch, district le plus étendu d’Inde, dans l’État du Gujarat. « Rann » signifie « désert » et le Rann de Kutch constitue l’un des plus grands déserts salés du monde, aux portes du désert du Thar, aussi appelé le Grand Désert indien. Pendant la mousson, ce désert blanc se transforme en marécage peu profond et revient à son état initial lorsque l’eau s’évapore. Bordé par la province du Sindh, au Pakistan voisin, le désert s’étire sur 30 000 km² et témoigne parfaitement des contrastes de paysages que l’on trouve dans ce district du Gujarat.

 

L'île Havelock a été rebaptisée Swaraj Dweep

L’île Havelock a été rebaptisée Swaraj Dweep

L’île Havelock

Récemment rebaptisée Swaraj Dweep, l’île Havelock dans l’archipel d’Andaman et Nicobar, baignant dans les eaux du golfe du Bengale, est l’un des plus beaux joyaux paradisiaques indiens. Ses plages de sable blanc aux eaux turquoise attirent aussi bien les aventuriers que les voyageurs en quête de calme et de sérénité. L’archipel, situé au large des côtes indiennes est réputé pour sa quiétude et ses fabuleux spots de plongée. En ce qui concerne l’hébergement, des hôtels classiques sont disponibles mais si vous recherchez un peu plus d’authenticité vous pouvez opter pour une hutte en bambou.

 

L’île de Nongkhnum est la deuxième plus grande île fluviale d’Asie

L’île de Nongkhnum est la deuxième plus grande île fluviale d’Asie

L’île fluviale de Nongkhnum

L’île de Nongkhnum, située dans le district reculé de Nongstoin, dans l’État du Meghalaya au nord-est de l’Inde, à environ 100 km de la capitale Shillong, est connue comme la deuxième plus grande île fluviale d’Asie. Toute la région du Nord-Est est réputée pour être un paradis inexploré et Nonghkhnum en est l’exemple parfait. L’endroit, qui est très peu peuplé et peu exploité, a réussi à conserver son charme authentique. Le voyageur pourra apprécier sa nature vierge, ses prairies à perte de vue et ses eaux pures baignées de soleil. Tout au bout d’une route sillonnant des prairies vallonnées, vous aurez l’impression d’être le premier voyageur à découvrir cette pépite perdue au milieu de nulle part.

 

Drass est le lieu habité le plus froid d'Inde

Drass est le lieu habité le plus froid d’Inde

Drass

Le village de Drass, dans l’État du Jammu-et-Cachemire – mais qui appartiendra au territoire de l’Union du Ladakh à partir du 31 octobre, date de l’entrée en vigueur de la réforme d’août dernier concernant cet État – se situe à environ 60 km de Kargil et est connu pour être le village habité le plus froid d’Inde et le second plus froid de la planète, juste après Oymyakon, en Sibérie. Les températures hivernales peuvent descendre jusqu’à -30º C et un record avait été atteint, en 1995, avec -60º C. Toutefois si vous ne souhaitez pas affronter le froid, le meilleur moment pour visiter le village est en juillet et en août lorsque les températures sont plus clémentes, autour de 24 ºc. Les habitants sortent alors de leur isolement forcé et s’activent afin de préparer le retour des températures polaires.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Comment