Suez gagne le contrat de la station de traitement des eaux usées de Colaba

Faire face aux besoins croissants en eau de Mumbai

News - Indes

October 10, 2016

/ By / New Delhi

Indes



L’agglomération de Mumbai (MCGM) a confié au géant français Suez le contrat de conception, de construction et d’exploitation de la station de traitement des eaux usées de Colaba, un quartier chic de la capitale économique indienne, qui doit répondre dans son ensemble aux énormes besoins en matière d’infrastructures d’assainissement d’une population croissante.

suez

Le contrat de la station de traitement des eaux usées de Colaba prévoit une phase de construction de trois ans, suivie de 15 ans d’exploitation.

Le français Suez poursuit son développement en Inde, un marché en plein essor dans le domaine des services aux collectivités, où les besoins sont gigantesques. Le contrat de la station de traitement des eaux usées de Colaba, à Mumbai, dans le Maharashtra (Ouest), prévoit une phase de construction de trois ans, suivie de 15 ans d’exploitation. Cela représente, selon Suez, un chiffre d’affaires total de 42 millions d’euros pour le groupe.

Mumbai et ses plus de 15 millions d’habitants ont subi ces dernières décennies une pression croissante sur leurs ressources en eau, sous la conjonction d’une poussée urbaine et d’un accroissement démographique intenses. Les autorités locales doivent développer la gestion des eaux usées, alors que les infrastructures actuelles – un réseau de 1 500 km recueillant quotidiennement 1,7 million de m3 d’eaux usées – sont insuffisantes pour collecter un volume croissant à traiter.

L’agglomération de Mumbai met en œuvre la deuxième phase d’un plan directeur de développement de ses installations d’évacuation et de traitement des eaux usées, destiné à anticiper les besoins et à gérer les flux attendus d’ici 2025. Ce projet prévoit notamment de moderniser les installations actuelles et de construire sept nouvelles stations dans les quartiers de Mumbai, dont l’unité de Colaba, d’une capacité prévue de traitement de 37 000 m3 par jour et dotée d’un traitement tertiaire par filtration à disques et chloration, permettant de réutiliser les eaux usées traitées. Les quartiers de Worli, Bandra, Versova, Malad, Ghatkopar et Bhandup accueilleront les autres nouvelles stations à Mumbai.

Suez est présent à Mumbai dans ce secteur depuis 35 ans. Le groupe français a notamment conçu les stations d’eau potable de Bhandup et de Panjarapur, d’une capacité de traitement totale de 3,4 millions m3 par jour. Suez construit aussi actuellement sur place une nouvelle station d’eau potable à Vihar Lake.

Les défis de l’eau en Inde

« Nous sommes fiers de participer au projet ambitieux de MCGM pour répondre au défi de la gestion des eaux usées de la ville de Mumbai et de ses habitants. Nous sommes engagés à faire face aux défis de l’eau en Inde en apportant des solutions innovantes et sur-mesure aux autorités locales pour améliorer les services de distribution d’eau potable et assurer l’accès à des services d’assainissement performants dans des villes fortement peuplées comme Mumbai », a expliqué Marie-Ange Debon, Directeur général adjoint en charge de la Division Internationale de Suez.

Suez est un géant mondial du secteur, avec plus de 82 000 collaborateurs dans le monde entier et, en 2015, un chiffre d’affaires de 15,1 milliards d’euros. L’Inde, où le groupe est implanté depuis plus de trois décennies et où il a plus de 500 collaborateurs, est un de ses marchés clés en matière de croissance à l’international. Suez, qui déclare avoir conçu et construit plus de 200 usines de traitement d’eau potable et d’assainissement dans le pays, en exploite actuellement 23. Outre Mumbai, Suez assure également des services d’eau potable pour d’autres grandes agglomérations indiennes comme New Delhi, la capitale, ou Bangalore. Selon Suez, le groupe contribue quotidiennement en Inde à la distribution de cinq milliards de litres d’eau potable à plus de 44 millions de personnes. En matière de services d’assainissement proprement dits, les usines construites et opérées par Suez répondent, selon lui, aux besoins d’environ 5,5 millions de personnes sur place.

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *