Crise politique sans fin au Maharashtra

De l’impossible formation d’un gouvernement au coup de force du BJP

Actualités

Politique

November 23, 2019

/ By

Indes

ajit-pawar-fadnavis

En raison d’un désaccord entre le Bharatiya Janata Party (BJP) et le Shiv Sena sur l’attribution des postes d’un nouveau gouvernement de coalition, le Maharashtra se trouvait dans une impasse politique depuis un mois, mais alors qu’une alliance se profilait, coup de théâtre, le ministre en chef (chief minister) BJP sortant, Devendra Fadnavis, et l’un des leaders du Nationalist Congress Party (NCP), Ajit Pawar, ont prêté serment comme ministre en chef et ministre en chef adjoint de l’État, suscitant la colère et l’indignation de nombreux responsables politiques qui dénoncent une « trahison ».

Les élections régionales ont eu lieu le 21 octobre et les résultats ont été annoncés le 24 octobre, et pourtant, l’État du Maharashtra (ouest de l’Inde) n’avait toujours pas de gouvernement et était placé par le gouverneur de l’État, Bhagat Singh Koshyari, sous le President’s rule, soit le « régime du président », c’est à dire sous l’administration directe de Delhi, jusqu’à ce matin.

En effet, le BJP, parti nationaliste hindou au pouvoir au niveau central, et le Shiv Sena, parti nationaliste hindou marathi, tous deux arrivés en tête des dernières élections avec respectivement 105 et 56 sièges sur le total de 288 sièges de l’assemblée du Maharashtra, n’ont pas réussi à s’entendre sur la répartition des postes du nouveau gouvernement de l’État, en particulier celui de ministre en chef, que le Shiv Sena entendait partager à tour de rôle durant ce mandat de 5 ans, alléguant une promesse en ce sens du président du BJP, Amit Shah, mais ce qu’a refusé catégoriquement ce parti.

Le mandat de l’assemblée arrivant à échéance le 9 novembre, Devendra Fadnavis a dû démissionner et le BJP a dû annoncer au gouverneur qu’il se trouvait dans l’impossibilité de former un gouvernement, faute du nombre requis. Celui-ci a donc invité le Shiv Sena et le Nationalist Congress Party (NCP) (qui a obtenu 54 sièges) à se déclarer sur la formation d’un gouvernement. Puis le Congrès (et ses 44 sièges remportés) est également entré dans le jeu. Face à l’impasse politique et la vacance du pouvoir, Bhagat Singh Koshyari a, dès le 12 novembre, à la demande du centre, imposé le President’s rule de l’article 356 de la Constitution, confiant temporairement le pouvoir au centre.

Mais enfin, la solution semblait proche, le vendredi 22 novembre, en fin de journée, un accord semblait émerger entre le Congrès, le NCP et le Shiv Sena, pour une alliance et que le chef de ce dernier, Uddhav Thackeray, devienne le ministre en chef du Maharashtra. Mais coup de théâtre, Devendra Fadnavis, ministre en chef (chief minister) sortant BJP, et Ajit Pawar du NCP ont prêté serment ce samedi 23 novembre, tôt dans la matinée, en tant que ministre en chef et ministre en chef adjoint, alors que le chef du NCP, Sharad Pawar, affirme que le parti n’avait pas décidé de s’allier avec le BJP et qu’il s’agit d’une décision personnelle de son neveu, Ajit Pawar. Organisé dans la nuit, le gouverneur a révoqué le President’s rule à 5h47 du matin, peu avant la prestation de serment.

Si Devendra Fadnavis et Ajit Pawar ont été félicités, tout particulièrement par Narendra Modi, le Premier ministre appartenant lui-même au parti BJP, ce passage en force n’est pas du goût de tous et a été qualifié de « trahison au mandat du peuple » par le porte-parole du Congrès, Randeep Sigh Surjewala, ou encore de « couteau dans le dos » par le leader du Shiv Sena, Sanjay Raut. Cette prise de pouvoir surprise laisse donc présager de nouveaux rebondissements dans la crise politique au Maharashtra. En effet, les trois partis, Shiv Sena, NCP et Congrès ont déjà décidé de saisir la Cour suprême considérant que le gouverneur avait notamment agi « de manière partisane » en invitant Devendra Fadnavis et Ajit Pawar à former un gouvernement.

Encore à suivre donc…

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *