Le lucratif trafic de chiens de race étrangère en Inde

Qui a volé Zorro, le précieux Husky sibérien?

Actualités

News - Indes

June 7, 2016

/ By / New Delhi



Un Husky sibérien

Un Husky sibérien

Deux hommes ont kidnappé Zorro, un jeune Husky sibérien, une race de chiens rare et coûteuse en Inde, samedi dernier dans un quartier résidentiel du Sud de New Delhi, la capitale indienne. Ils ont pris la fuite dans leur véhicule 4×4, selon le propriétaire de l’animal, qui n’a rien pu faire. Ce genre de vols augmentent, alors que les Indiens aisés s’entichent de chiens de race étrangère, valant parfois autour de 100000 roupies (près de 1500 euros) pour un adulte.

Zorro se promenait tranquillement de bon matin à Vasant Kunj, un quartier résidentiel du Sud de New Delhi. Deux hommes ont profité de ce que son maître, un agent des douanes, avait détaché sa laisse sur une artère dégagée, non loin d’une zone boisée, pour enlever le superbe Husky sibérien. Un de ces chiens plus habitués à tirer des traineaux dans la neige qu’à se faire trainer de force dans un véhicule 4×4 par deux inconnus. L’animal au pelage blanc et marron a dû être aussi surpris que son maître, resté impuissant. Les deux kidnappeurs ont, selon ce dernier, pris la fuite et il est allé porter plainte au commissariat.

Des chiens très rares

Les policiers ont une habitude croissante de ce genre d’affaires, alors que les Indiens aisés achètent de plus en plus de chiens de race étrangère, très coûteux, du fait de leur rareté. L’importation de chiens étrangers en Inde pour de l’élevage a été interdite en avril dernier et l’offre locale de qualité est restreinte.

A New Delhi, la capitale indienne, il n’y a ainsi officiellement que quatre éleveurs qui vendent ces très recherchés Huskis sibériens : un animal adulte coûte environ 100000 roupies (près de 1500 euros) et un chiot moitié moins. D’autres races comme les bergers allemands, les dogues allemands, les labradors de race et les bassets sont aussi de plus en plus populaires auprès des Indiens qui peuvent les acheter.

Zorro, venu d’Europe, menait une vie privilégiée au dire de son propriétaire, qui l’avait offert l’année dernière à sa jeune fille pour son anniversaire. On lui donnait de l’eau toute les 30 minutes pour affronter la chaleur et il était nourri de poulet bouilli, de lait, de fromage et autres délicatesses.

Il ne reste plus à espérer qu’il soit récupéré par ses propriétaires ou par un de ces nombreux amis et protecteurs des animaux qui parsèment les villes indiennes. Et pourquoi pas par Rajesh Mittal, ancien spécialiste de l’immobilier devenu bon samaritain pour les chiens (lien video MIG) et les animaux en général à Deer Park. Cet autre quartier du Sud de New Delhi n’est qu’à quelques modestes foulées de Vasant Kunj pour un chien comme Zorro, habitué par atavisme à parcourir de bien plus longues distances.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *