Lauki ki sabzi

Sauté de calebasse

Cuisine

July 11, 2016

/ By

Indes

juillet-aout 2016

cuisine

Un petit plat végétarien que les hindous préparent pendant des périodes de jeûne

Apolina Fos rejoint la rubrique « Cuisine » d’ INDES magazine pour nous faire découvrir les secrets de la cuisine indienne régionale, mais aussi la cuisine ayurvédique (qui suit certaines règles pour le bien-être du corps). Dans ce numéro, nous vous proposons un curry de Gourde calebasse, plante que vous pouvez aussi remplacer par des courgettes et même des concombres. C’est le genre de plats que les hindous mangent les jours de jeûne. Il peut être servi en accompagnement avec une viande, ou avec un autre légume pour les végétariens, ou même du riz, des chapatis ou rotis (pains indiens), selon vos préférences.

PRÉPARATION

1. Peler et couper en cubes d’un centimètre la gourde calebasse.

2. Hacher l’oignon.

3. Dans un wok ou une casserole, faire chauffer l’huile.

4. Quand c’est chaud, ajouter les graines de moutarde et de cumin.

5. Au bout de 10 secondes, ajouter l’oignon et faire cuire environ 2 minutes, jusqu’à ce que l’oignon ramollisse.

6. Ajouter les feuilles de curry et puis le curcuma.

7. Ensuite, incorporer la gourde calebasse et le sel.

8. Bien mélanger et couvrir.

9. Cuire à feu doux environ 10 à 15 minutes, en remuant de temps à autre.

10. On peut faire évaporer le liquide restant (les gourdes perdent beaucoup d’eau pendant la cuisson).

11. Servir saupoudré de feuilles de coriandre et avec un filet de jus de citron vert. Bon appétit.

INGRÉDIENTS

Pour 4 portions

• 500g de gourde calebasse, ou courgettes
• 1 cuillère à soupe d’huile
• ½ cuillère à café de graines de moutarde
• ½ cuillère à café de graines de cumin
• 1 petit oignon
• ½ cuillère à café de curcuma
• 10 feuilles de curry
• Sel au goût
• Quelques brins de coriandre ciselés
• Un filet de jus de citron vert

CUISINE AYURVÉDIQUE

Ayurvéda, signifie « science de la vie » en sanskrit. Cette discipline vielle de plus 5000 ans permet d’adopter un mode de vie en harmonie avec la nature. Les problèmes de santé courants tels que les soucis digestifs, les maux de têtes, les troubles alimentaires, et même des problèmes de santé modernes comme la dépression, peuvent être atténués, voire parfois guéris par cette science ancestrale. La plupart de ces maladies sont dues à une prolifération des toxines néfastes pour le corps, ou à une alimentation inadaptée. Une des réponses à ces maux se trouve dans la cuisine ayurvédique. Cette cuisine suit certaines règles pour garantir une bonne hygiène de vie. Modifier ce que l’on mange et la façon de le préparer fait toute la différence. Cela implique un mode de préparation des plats particulier. Par exemple, poêler, faire frire, ou cuire à la vapeur provoquent des effets différents sur les aliments et donc sur le corps. Le temps de cuisson modifie également les vertus de ces aliments. Cette diététique, à l’action thérapeutique, permet de restaurer l’harmonie de l’être humain avec l’environnement. C’est une cuisine exclusivement végétarienne, où les légumes, les épices et les herbes se combinent. Des recettes qui garantissent l’équilibre des trois « dosas » (vata, pitta et kapha), c’est-à-dire des trois éléments de l’être humain représentant chacune une force divine: le vent, l’esprit et l’air. Dans l’ayurvéda, seul un bon équilibre de ces trois éléments permet de garantir l’harmonie du corps et de l’esprit.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Comment