La Mango Mania

Le manque de pluie provoque une flambée des prix

Actualités

Economie

June 18, 2016

/ By and / Paris

Indes



L'Inde est le plus grand importateur de mangue au monde

L’Inde est le plus grand importateur de mangue au monde

En Inde, pendant l’été, les températures peuvent atteindre jusqu’à 50°C… On peut donc imaginer que ce n’est pas la saison préférée des Indiens. Pourtant, l’été est aussi synonyme de vacances et annonce l’arrivée du « roi des fruits » : la mangue. 

Selon les historiens indiens les mangues ont commencé à être cultivées en Inde il y a près de 4000 ans. Le fruit est notamment mentionné sous le nom d’« Amra » dans des textes anciens en sanskrit. L’Inde produit aujourd’hui plus de 1500 variétés de mangues à travers le pays.

Ce fruit gouteux à un arôme riche et doux et un parfum envoûtant. Sa couleur jaune-dorée le rend visuellement appétissant et sa texture est veloutée. Des atouts pour lesquels il a officiellement été désigné comme “fruit national” de l’Inde.

Production et ventes

Avec plus de 25 millions de tonnes de mangues produites, ce qui représente plus de 50% de la production mondiale, l’Inde est le plus grand exportateur mondial de mangues. L’Etat de l’Uttar Pradesh (dans le Nord) se place en tête de la production, suivi du Karnataka (Sud), du Telangana (Est) et du Bihar (Nord).

Les acheteurs viennent du monde entier. Une grande partie de la production est destinée au marché intérieur tandis que le reste est exporté dans plus de 100 pays. Principalement au Moyen-Orient, dans le Sud-est de l’Asie, dans les pays de l’Association sud-asiatique de coopération régionale (ASACR), en Europe et aux Etats-Unis.

Pesticides

L’Union Européenne avait temporairement bloqué l’importation de mangues indiennes, en 2013, suite à la découverte d’un lot contaminé. Cette décision avait considérablement impacté le commerce avec les 28 membres de l’Union européenne, principal partenaire commercial de l’Inde. En 2015, les affaires reprennent pour le “roi des fruits”, qui est de nouveau importé au Royaume-Uni et dans les autres pays-membres de l’Union européenne.

Toutefois, l’exportation de mangues indiennes fait face à de nombreux défis, notamment liés à l’important taux de pesticides utilisé par les cultivateurs. Les Emirats Arabes Unis qui importent près de 70% des mangues indiennes a récemment publié un avertissement. Ils envisagent d’arrêter l’importation de mangues si les normes ne sont pas respectées. Les exportateurs indiens qui travaillent avec les EAU doivent également fournir un rapport d’analyse des résidus de pesticides.

Par ailleurs, cette année, les Etats indiens qui cultivent la mangue, (comme le Tamil Nadu au Sud par exemple), sont témoins d’une chute de 30 à 40% de la production en raison d’un sévère manque de pluie. La production de cette région est exportée à Singapour, en Malaisie et dans d’autres pays d’Asie, qui ont du faire face à une flambée des prix des mangues cette année.

Les bienfaits de la mangue 

Ce fruit tropical est riche en fibres, en calcium, en potassium et en fer. Il représente un bon substituant au sucre. Riche en antioxydants, il garantit un cœur en bonne santé et une vision aiguisée.

Il est aussi utilisé dans des produits de beauté et pour les masques du visage. Les mangues ont des propriétés médicinales qui permettent de réduire les calculs rénaux, les problèmes respiratoires, le mal d’oreille, les saignements, la dysenterie, le diabète ainsi que d’autres maladies.

En Inde, l’été est incomplet sans mangues ; on prépare des jus, des lassis (boisson au lait), des gateaux ou des pickles (légumes ou fruits fermentés). Mais pas qu’en Inde ! Au Mexique par exemple, la mangue est utilisée pour faire des sauces salsas… son utilisation de par le monde diffère, mais la « Mango Mania », elle, est commune !

Où trouver des mangues indiennes à Paris?

Vous en trouverez facilement dans plusieurs épiceries indiennes et sri-lankaises tel que Cash&Carry. Dans le quartier indien de La Chapelle, dans le 10ème arrondissement à Paris.

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *