Une conférence à l’UNESCO à Paris sur « La diplomatie à l’ère des médias sociaux »

Le regard de l’ex diplomate indienne Nirupama Rao sur un monde en pleine évolution

Actualités

February 23, 2017

/ By / New Delhi

Indes

nrao

Ruchira Kamboj, ambassadrice et représentante permanente de l’Inde auprès de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture), organise mercredi 1er mars une conférence au siège de l’organisation internationale basée de Paris sur un thème plus que jamais d’actualité : « La diplomatie à l’ère des médias sociaux ». Elle est donnée par l’ancienne diplomate indienne Nirupama Rao, qui a été notamment Foreign Secretary de l’Inde de 2009 à 2011, ainsi que l’Ambassadrice de son pays aux États-Unis, en Chine et au Sri Lanka (Haut Commissaire) au cours de sa carrière. Le sujet promet d’être passionnant à l’ère de la diplomatie du « tweet » pratiquée par le président américain Donald Trump.

L’intervention de Nirupama Rao sera précédée d’une allocution du directeur général adjoint de l’UNESCO, Getachew Engida.

L’expérience et le regard authentiquement international de Mme Rao – elle a été aussi une diplomate pionnière dans l’utilisation des médias sociaux – sera nécessaire pour éclairer une époque marquée par le développement exponentiel de la communication sur les médias sociaux dans le domaine des relations internationales et de la diplomatie, par des « fausses nouvelles», une autre façon de parler de la bonne vieille propagande, et par le piratage informatique.

En juillet 2009, Nirupama Rao était devenue la deuxième femme (après Chokila Iyer) à occuper le poste de ministre des Foreign Secretary, à la tête de l’Indian Foreign Service, le service diplomatique indien. Au cours de sa carrière, elle a occupé plusieurs fonctions, dont celle de conseillère chargée de la Presse, de l’Information et de la Culture à Washington, d’ambassadrice au Pérou et en Chine et de Haut Commissaire au Sri Lanka.

Nirupama Rao est né en 1950 à Malappuram, au Kerala. Son père, le lieutenant-colonel P.V.N Menon, était dans l’armée indienne. Sa mère, Meempat Narayanikutty, a été la première femme diplômée de l’université dans sa famille, obtenant une licence en mathématiques de l’université de Madras, en 1947. Ses sœurs, Nirmala et Asha, sont médecins de profession. Nirmala, a poursuivi une carrière dans la marine indienne, prenant sa retraite en 2013.

Nirupama Rao possède une expérience très riche sur le terrain. Quand elle a été Haut Commissaire au Sri Lanka, elle a ainsi vu le tsunami dévastateur de décembre 2004 et supervisé les opérations de secours lancées par l’Inde dans les zones touchées, y compris celles déchirées alors par la guerre civile, dans le Nord et l’Est du pays.

En 2006, elle est devenue la première femme ambassadrice d’Inde en Chine. Elle s’est notamment occupée des visites d’Etat du Président chinois Hu Jintao en Inde et du Premier Ministre indien de l’époque, Manmohan Singh, en Chine.

Au cours de son mandat de Foreign Secretary, à compter de 2009, Rao a géré activement les relations de l’Inde avec ses voisins et avec les États-Unis, la Russie et le Japon, en plus de questions multilatérales clés, comme la coopération en matière d’énergie nucléaire ainsi que celle liée au changement climatique.

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *