« Bonjour India » vers de nouveaux horizons

Les ambitions innovantes de la coopération franco-indienne

Actualités

Culture

November 11, 2017

/ By / New Delhi

Indes

lancement-de-bonjour-india-2017-2018

La troisième édition de « Bonjour India », avec ses 300 événements à travers l’Inde, sera placée sous le signe de l’innovation. Célébrant la coopération franco-indienne, elle veut aller encore plus loin cette année.

« Innovation, créativité et partenariat » étaient les maîtres-mots lors de l’annonce du lancement de « Bonjour India » 2017-2018, le 8 novembre, à l’ambassade de France en Inde. En effet, pour sa troisième édition, « Bonjour India » fait peau neuve et affiche de grandes ambitions, tant pour le temps du festival, que dans le futur. En présence de la directrice générale du Conseil indien des relations culturelles, Riva Ganguly Das, ainsi que de représentants des nombreuses entreprises sponsors (Air India, Engie, Accor, Krishnakriti, etc), l’ambassadeur de France, Alexandre Ziegler et le directeur de l’Institut Français en Inde, Bertrand de Hartingh ont dévoilé une toute nouvelle mouture de « Bonjour India » au programme riche, un véritable « moment franco-indien ».

« Dessiner les dix prochaines années d’échanges humains franco-indiens »

« Bonjour India », ce sont 300 événements organisés dans 33 villes à travers l’Inde durant 4 mois (de novembre 2017 à Février 2018) mettant à l’honneur les collaborations franco-indiennes. Tout comme les précédentes éditions de 2009 et 2013, il s’agit effectivement de célébrer la coopération franco-indienne, mais comme le souligne le directeur de l’Institut Français en Inde, Bertrand de Hartingh, l’objectif de cette année est d’aller plus loin et de « mettre en place les conditions de partenariats de longue durée », de « dessiner les dix prochaines années d’échanges humains franco-indiens ». Et pour cela il est nécessaire de mieux se connaître. Regrettant les clichés encore véhiculés sur les deux pays enfermés, l’un « derrière sa tour Eiffel » et l’autre « derrière son sari », il explique qu’il est nécessaire de changer la perception que les deux pays ont l’un de l’autre et qu’ils doivent donc se rencontrer et dialoguer afin de pouvoir joindre leurs talents, car l’Inde et la France sont « des terres d’innovation et de créativité dotées d’un riche héritage historique et culturel et imprégnées d’un esprit d’initiative et tournées vers le futur », selon les mots d’Alexandre Ziegler.

« Une plateforme franco-indienne dédiée à l’innovation et à la créativité »

De plus, « l’Inde et la France ont beaucoup à se dire », par exemple dans le domaine des Arts, dans lequel les influences et emprunts mutuels ont toujours existé et les approches, quelque peu différentes, doivent être croisées. Mais le programme concernera un bien plus large champ d’activités avec notamment des projets transversaux. Ainsi, pour marquer ce tournant, « Bonjour India » a été conçu comme « une plateforme franco-indienne dédiée à l’innovation et à la créativité », une plateforme de discussion et de collaboration afin de « faire éclore des rêves, des idées, des projets » entre les deux pays et cela dans des domaines variés : culture, environnement, technologie, sciences, éducation, sport, recherche, etc. L’ambassadeur français pointe trois principaux piliers sur lesquels reposera l’édition 2017-2018, concentrée sur les innovations technologiques, sociales et environnementales. Tout d’abord « smart citizen » : les « smart cities » étant une initiative du gouvernement indien de villes durables et il s’agit là de remettre le citoyen au cœur de ces villes. « High mobility » ensuite, les transports étant l’objet d’une coopération privilégiée entre la France et l’Inde, et « Go green » car l’environnement est l’une des priorités des deux Etats.

Une programmation éclectique

Le programme « 10 ans – 10 films » présentant le cinéma français ; l’organisation d’un concours dans des écoles intitulé « connaître ton héritage Indo-français » menant à la réalisation d’un projet commun de restauration d’un bâtiment de Chandernagor ; l’immersion multimédia et interactive de « The Experience » présentant le passé, le présent et le futur de la relation franco-indienne ; le rendez-vous professionnel du « Wine tasting » à Hyderabad ou encore les concerts de l’un des plus grands flûtiste indiens, Chaurasia, accompagné du groupe français de musique médiévale « Diabolus in musica » font partis des nombreux rendez-vous prévus durant ces quatre prochains mois dans le cadre de cette nouvelle et ambitieuse édition de « Bonjour India » qui devra encore rapprocher un peu plus l’Inde et la France.

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS