Les bienfaits de la Grenade

une précieuse alliée santé

Actualités

Bien-être

November 21, 2017

/ By / New Delhi

Indes

Novembre-Décembre 2017



bien-etre

Vous aimez la grenade ? Ca tombe bien. Ce savoureux fruit rouge fait partie des super aliments dont les propriétés bienfaisantes ne cessent d’étonner.

Si ce délicieux fruit rouge devient le nouvel aliment à la mode, grâce à ses nombreuses propriétés bienfaisantes, beaucoup en Occident n’en connaissent encore le goût qu’au travers du fameux sirop de grenadine qui s’avère n’être souvent qu’un mélange sucré, coloré et aromatisé, loin de rendre hommage à ses remarquables propriétés médicinales.

Symbole de longévité et d’immortalité en raison de son incroyable résistance aux aléas climatiques, le grenadier, originaire du Moyen-Orient, est principalement cultivé dans les pays du pourtour méditerranéen, en Iran, en Afghanistan et en Inde, bien sûr, le plus gros producteur de grenades au monde. Plus la liste de ses bienfaits s’accroît et plus sa popularité grandit ; à tel point que dans le Sud de la France, la production du fruit vertueux est en train d’exploser.

En plus de ravir nos papilles de son jus sucré, parfois acidulé et délicieusement aromatique, que peut-on attendre d’une cure de ce gros fruit rond, à l’épaisse coque rouge protégeant une pulpe pétillante, lovée dans de petites alvéoles blanches ?

Un profil nutritionnel impressionnant

Si la peau coriace de la grenade n’est pas comestible, les centaines de graines qui se cachent à l’intérieur, les arilles, ont un profil nutritionnel très intéressant. La preuve ? Une tasse d’arilles (174 grammes) contient 7 grammes de fibres qui favorisent le transit intestinal, 3 grammes de protéines et surtout 30 % de l’apport journalier recommandé (AJR) en vitamine C, 36 % de l’AJR en vitamine K, 12 % de l’AJR en potassium et 16 % de l’AJR en folate. Et, comme la plupart des fruits, la grenade, gorgée d’eau, est faible en calories. C’est donc naturellement un ingrédient de choix pour qui souhaite entamer un régime.

Un super antioxydant

En plus de son taux en vitamines B6 et C, reconnues pour leurs propriétés antioxydantes, le fruit contient des punicalagines, un composé végétal puissant dont le pouvoir antioxydant est trois à quatre fois supérieur à celui du thé vert, par exemple. La grenade agit donc comme un véritable élixir de jouvence capable de prévenir le vieillissement prématuré de la peau. L’acide punicique intervient en effet dans la régénération et la reproduction cellulaire, en protégeant les cellules liées à la production de collagène et d’élastine. Le fruit joue aussi le rôle d’un baume réparateur pour des problèmes de type acné, ou de cicatrisation difficile.

Un rempart contre les maladies cardiovasculaires

La consommation quotidienne de jus de grenade a démontré une baisse considérable des niveaux d’hypertension artérielle et une diminution des lésions liées à l’athérosclérose (dégénérescence des artères provoquée par l’accumulation de corps gras). On remarque ainsi une amélioration significative de la circulation sanguine dans les artères (en particulier chez des sujets ayant déjà souffert d’une maladie coronarienne), ainsi qu’une réduction de la résistance à l’insuline chez les patients atteints de diabète de type 2. Conséquence d’un système circulatoire sain, le flux d’oxygène vers le cœur augmente et stabilise la pression artérielle.

Un ennemi du cancer

Les résultats de nombreuses recherches prouvent que les polyphénols spécifiques de la pulpe et du jus de grenade inhibent le développement des types de cancers hormono-dépendants comme ceux du sein ou de la prostate, mais aussi des poumons, de l’intestin et de la peau. Dans certains cas, l’extrait de grenade peut même induire l’apoptose, la mort des cellules cancéreuses

Ces polyphénols jouent aussi un rôle important dans la prévention du cancer du sein et bien certainement, de la prostate. A noter que leur bioactivité est maximale dans la forme fermentée.

Des effets positifs sur la mémoire

Des études d’abord effectuées sur des animaux, et plus récemment sur l’homme, ont mis en évidence l’effet neuro-protecteur du jus de grenade, aussi bien sur les cerveaux « jeunes » souffrants de troubles de la mémoire postopératoires ou de lésions de naissance, que sur les cerveaux « âgés » atteints de pathologies neurodégénératives. L’état actuel des données laisse entrevoir un potentiel prometteur dans le domaine de la prévention des attaques d’apoplexie, des maladies de Parkinson, d’Alzheimer et de la sclérose en plaques.


Comment manger (proprement) une grenade ?

Comment manger (proprement) une grenade ?

Vous voilà avec votre grenade à la main et une question se pose : comment récupérer les graines sans les broyer en essayant de les séparer de la membrane blanche tout en évitant de faire gicler le jus ? Petit conseil : munissez-vous tout d’abord de papier absorbant pour protéger votre plan de travail. Le jus de grenade tache durablement à peu près toutes les surfaces.

Pour récupérer les grains entiers :

Après avoir sectionné les deux extrémités de la grenade, découpez la peau épaisse en quatre sections égales. Veillez à ne pas trop enfoncer le couteau à l’intérieur du fruit pour ne pas atteindre les graines.

L’astuce consiste ensuite à déposer le fruit dans un bol contenant une bonne quantité d’eau. En rabattant en arrière la peau des quatre sections séparées, les graines se libèrent facilement dans l’eau et coulent au fond du récipient tandis que les parties blanches flottent. Vous pouvez ensuite utiliser une passoire pour retirer la membrane et rincer les graines à consommer dans une salade, un yaourt ou mélangées à des préparations de riz.

Pour obtenir un jus de grenade instantané :

Amusez-vous à faire rouler le fruit entier sur une surface dure tout en le pressant fermement, mais doucement. Les graines vont éclater et libérer leur pulpe à l’intérieur même du fruit . Ainsi, il ne vous reste plus qu’à percer un petit trou dans le fruit pour y introduire une paille et vous régaler de son jus savoureux. Facile et délicieux !

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *