Des nouvelles destinations à découvrir en Inde

Les touristes étrangers enfin autorisés à visiter les régions restreintes

Actualités

Destination

June 20, 2016

/ By and / New Delhi

Indes

L’assouplissement des règles, concernant l’accès aux touristes étrangers à certaines régions indiennes, devrait booster le secteur du tourisme.

Dans l’objectif de développer le secteur du tourisme et favoriser la création d’emplois, notamment dans les régions les plus reculées du pays, le gouvernement indien prévoit de faciliter les conditions d’accès  à des zones dites “restreintes”. Selon la législation indienne (de 1958 et de 1963) , les touristes étrangers et  les Indiens de certains Etats doivent obtenir une permission avant d’effectuer un voyage dans ces zones listées par le gouvernement pour des questions de sécurité ou de protection de l’environnement. Par ailleurs, leur séjour est limité à dix jours et ces autorisations ne sont valables que pour les groupes de touristes et non les individuels. Les réformes devraient être approuvées dans les semaines à venir. Voyager seul en Inde, dans ces régions, devrait enfin être possible.

Le Ministère indien de l’Intérieur, qui délivre les autorisations, a récemment annoncé vouloir accélérer le processus quant à la validation des réformes. Une croissance du tourisme est ainsi prévue dans ces régions où les itinéraires doivent encore être révisés par les agences de voyage.

Huit millions de touristes étrangers ont voyagé en Inde en 2015. Soit 4,4% de plus qu’en 2014 (7,6 millions de touristes étrangers).

Parmi le top 15 des pays étrangers d’où proviennent les touristes, les Etats-Unis arrivent en tête avec 18,67% de touristes américains. Le Bangladesh (11,64%), le Royaume-Uni (11,60%), l’Australie (5,25%), le Canada (4,23%), la Russie (3,68%), la Malaisie (3.13%), l’Allemagne (2.61%), la Chine (2,48), le Sri Lanka (2.39%), Singapore (2.01%), la France (1.99%), le Japon (1.85%), la Thaïlande (1.68%) et le Pakistan (1.60%). Source : Ministère indien du Tourisme

Liste des régions restreintes

Assam (Nord-Est) : le Parc National de Manas, le Parc National de Kaziranga, le temple de Kamakhya, le sanctuaire d’oiseaux de Jatinga, Guwahati et Sibsagar.

Arunachal Pradesh (Nord-Est) : Itanagar, Ziro, Along, Pasighat, Miao, Namdapha et Sujesa (Puki) Bhalukpong

Manipur (Nord-Est) : Imphal, le lac de Loktak, le Parc National de Keibul Lamjao, le lac de Waithe et Moirang.

Mizoram (Nord-Est) : Vairangte, Thingdawl et Aizawl

Himachal Pradesh (Nord) :  Gompa, Kaza, Poo, Khab, Sumdho, Dhankar, Tabo, Morang et Dabling

Nagaland (Nord-Est): Dimapur, Kohima, Mokochong et les districts de Wokha

Sikkim (Nord-Est): Rumtek, Gangtok, Zongri  (à l’Ouest), Phodang et Pamayangtse.

Uttarakhand (Nord) : les districts d’Uttar Kashis, Niti Ghati et Kalindi Khai à Chamoli, le Parc National de Nanda Devi et les régions autour du glacier de Milam

Rajasthan (Nord-Ouest) : à la frontière entre l’Inde et le Pakistan, les villages de Jaisalmer : Amarsagar, Ludrawa, Kuldara, Bada Bagh (dans le désert du Thar), Akal, Sam et Unda.

Les îles Andaman : à la jonction entre la baie du Bengale et la mer d’Andaman ; les îles d’Havelock ; Long Island; l’île de Neil ; Diglipur ; Mayabunder ; Rangat, Jolly Bouy, Red skin, les îles de South Cinque, le Mont Harriet et Madhuban.

Les îles de Lakshadweep qui sont situées dans la mer d’Oman : l’île de Wellington, Agatti, Kadmat et  Bangaram.

Jammu & Kashmir (Nord) : certaines zones près de Leh et dans le Laddakh notamment.

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *