Champa Gali, la ruelle culturelle et culinaire cachée

Le passage parisien de New Delhi

Actualités

Destination

February 19, 2018

/ By / New Delhi



Champa gali, la nouvelle ruelle préférée des start-ups

Champa Gali, la nouvelle ruelle préférée des start-ups

Au milieu des grands immeubles résidentiels, de la circulation urbaine et des centres commerciaux en béton, le quartier de Saket à New Delhi abrite désormais un grand nombre de torréfacteurs, de studios de design, d’ateliers créatifs et de vendeurs de thé dans une nouvelle rue « tendance » : Champa Gali.

En suivant la rue numéro 3 de Said-ul-Ajaib Village, à Saket (au sud de Delhi), aux murs décorés de graffitis lumineux, notre petite promenade nous a menés à l’intérieur d’un passage long et étroit, bordé de petites habitations. Juste à côté de celles-ci, nous avons découvert un bistro fraîchement peint, faisant également torréfacteur sur place, ainsi qu’un studio de design, des ateliers de création et une petite boutique de thé.

À la suite des célèbres Hauz Khas Village (HKV) et Khan Market, le Sud de Delhi possède désormais sa nouvelle rue « tendance », accueillant un certain nombre de magasins originaux et offrant un riche calendrier évènementiel.

Appelée « Champa Gali » par les habitants du quartier, cette ruelle, découverte récemment, est devenue la destination préférée des start-ups dans des domaines variés, mêlant art, culture, littérature et musique.

Le premier lieu qui a attiré notre attention, avec son élégant décor en blanc et bleu, a été le Blue Tokai, un torréfacteur qui fait aussi café et qui accepte les animaux de compagnie. Leur menu propose un large choix de variétés et de mélanges de cafés, mais également de savoureuses friandises et une musique douce en fond.

 

Blue Tokai

Blue Tokai

Mais ce qui fait toute l’originalité et l’intérêt du lieu, c’est la possibilité pour les  clients de visiter la partie réservée à la torréfaction et à la préparation du café, et même de découvrir la procédure de base du processus de torréfaction, le mercredi et le dimanche. De plus, selon les employés, le café organise également des expositions et des soirées dédiées à la musique et à la poésie.

Pour les amateurs d’art et de création, le passage recèle deux studios. People Tree – à la fois studio et boutique de design – offre dans son enceinte des vêtements et étoles en khadi imprimés à la main, mais aussi des magazines, des livres, de la papeterie artisanale, des chaussures, des bijoux et des enregistrements de musique d’artistes oubliés. Tout près de ce studio, se trouve Jugaad, une organisation non-gouvernementale proposant des bibelots artisanaux, des sacs imprimés selon la technique du « tie and dye », et beaucoup d’autres formes d’art.

Fidèle à la culture indienne du « thé-café », Jugmug Thela est un thela (une échoppe de thé de rue) à côté de People Tree, possédant une belle arrière-cour et une salle dédiée à la lecture. Le thela propose une grande gamme de thés et de cafés, ainsi que du chocolat chaud et des glaces colorées.

 

Jugmug Thela

Jugmug Thela 

Plusieurs nouveaux cafés continuent à ouvrir leurs portes dans cette ruelle, qui a très rapidement gagné en popularité auprès des Delhiites, pour devenir l’une des rues à la mode de la capitale. Un passage aux allures parisiennes à ne pas manquer !

Similar Articles

YOU MAY ALSO LIKE

0 COMMENTS

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *